"Le procès de l’auteur de la baffe à Macron a été trop rapide..."

dimanche 20 juin

".... alors que des milliers de justicables attendent parfois deux ou trois ans avant d’avoir accès au juge. Encore un passe-droit !!!"

Voici le genre de phrase que je lis ces jours ci au sujet de la condamnation rapide du type qui a giflé Macron l’autre jour.

Ce n’est absolument pas un passe-droit, juste l’application normale du code de procédure pénale et ça s’appelle la comparution immédiate...

Quelques cliques dans un moteur de recherche permettent de vérifier ça, par exemple en accédant aux statistiques annuelles du Ministère de la justice. Environ 10% des décisions des tribunaux correctionnels sont prises chaque année selon cette procédure accélérée.



Navigation

Brèves de la rubrique

  • "Le procès de l’auteur de la baffe à Macron a été trop rapide..."