Les cotisations retraite de l’autoentrepreneur

mardi 19 mai 2009
par  Sébastien Canevet
popularité : 2%

Le statut d’autoentrepreneur permet, comme les autres statuts, de valider des trimestres de retraite. Attention, cette validation est soumise à une minimum de chiffre d’affaire, qui varie selon le secteur d’activité.

Ce tableau résume bien les diverses situations.

Secteurs d’activité Abattement forfaitaire sur le chiffre d’affaire (*) CA à réaliser
pour valider un
trimestre
par
année d’activité (**)
CA à réaliser
pour valider deux
trimestres
par
année d’activité
CA à réaliser
pour valider trois
trimestres
par
année d’activité
CA à réaliser
pour valider quatre
trimestres
par
année d’activité
Commerçants 71% Moins de 12.020€ Entre 12.020€ et 18.030€ Entre 18.030€ et 24.040 € Entre 24.040€ et 80.000€
Artisans et prestataires
de services
50% Moins de 6.968€ Entre 6.968€ et 10.452€ Entre 10.452€ et 13936€ Entre 13.936€ et 32.000
Professions libérales 34% Moins de 5.577€ Entre 5.577€ et 8.675€ Entre 8675€ et 11.554€ Entre 11.554€ et 32.000€
  • (*) A déduire pour le calcul de l’impôt sur le revenu
  • (**) Attention, il faut que le chiffre d’affaire ne soit pas nul pour valider au moins un trimestre par an. En d’autres termes, la seule inscription comme autoentrepreneur ne suffit pas valider un trimestre de retraite par an

Commentaires

Logo de gomeou
jeudi 14 janvier 2010 à 12h28 - par  gomeou

L’autoentrepreneur peut également opter pour le micro social et micro fiscal et ne rien déclarer sur sa feuille imposition (2042).

Brèves

21 mai 2009 - Police et violence : parution du rapport de la CNDS

La commission nationale de déontologie de la sécurité vient de publier son rapport pour l’année (...)