Réfection d’un carburateur SU

 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 5%

Immonde saloperie pour les uns (ceux qui ne savent pas l’entrenir et le régler :-), carburateur d’une géniale simplicité pour les autres, le carburateur SU a équipé la plupart des voitures anglaises pendant 80 ans.

Réfection du carburateur SU

Celui dont je présente ici la réfection est un modèle rare, le UBA avec une sortie de 1 pouce de diamètre seulement, il s’agit de celui qui équipe ma BSA. A quelques variantes de détail près, la procédure de réfection est applicable à la plupart des carburateurs SU.

Le modèle UBA faisait partie de ces carburateurs SU d’avant guerre, avec les modèles D2-5, H1-4, HV1-4, MC2 et OM. Le UBA a par exemple équipé la Morris eight en 1935.

La restauration de ces carburateurs SU est grandement facilitée par la disponibilité de toutes les pièces, soit individuellement, soit sous forme de kits de réfection. En effet, la marque SU existe encore, elle a été rachetée par Burlen qui commercialise tout ce qu’il faut pour travailler


(Kit de réfection pour un carburateur SU)

Il ne s’agit pas d’un travail difficile, mais il faut le faire proprement et de façon organisée, bien observer la façon dont les différents éléments sont assemblés entre eux ainsi que leur mode de fonctionnement.

L’outillage est très réduit : un tournevis et une pince à bec.

Familiarisons nous tout d’abord avec les différentes composantes de ce carburateur.


(Voici le carburateur une fois la restauration terminée, avant, il était beaucoup moins beau :-)

A gauche, le réservoir cylindrique ne fait pas partie du carburateur proprement dit, il s’agit du régulateur, qui sur certaines voitures peut être placé ailleurs, par exemple sur le tablier, ou encore ne pas exister.

A droite en bas, le corps du carburateur, et en haut la cloche (dashpot en anglais).

Revoyons tout ceci en images.

Je commence par retirer le régulateur, qui n’est fixé que par un large boulon vissé dans la partie inférieure du carburateur.

Voici le carburateur seul

Et le régulateur

Démontage du carburateur

Deux vis retiennent le dashpot au corps du carbu. En quelques instants, le carburateur est démonté.

En bas, le corps dudit carbu, au milieu le piston et en haut la cloche du dashpot.

A suivre...


Commentaires

Logo de Jacques DELMOTTE
vendredi 3 août 2012 à 05h12 - par  Jacques DELMOTTE

En origine la 240Z, ce au même titre que la 1600SSS puis 160J de la même époque, est équipée en réalité de 2 x HITACHI license SU,,et à ce titre d’authentiques pièces SU ne se montent pas nécessairement dessus en remplacement. Par ailleurs il s’agit de copies autorisée de HS6, et les HS sont surnommables ... "Hors Service". Il faut remplacer ces HITACHI par des HIF 44, qui quant à eux , pour l’ultime mouture SU qu’ils furent, sont des merveilles (au même titre que les HIF 38 remplaçant les HS4 - de papillon de 38 mm soit 1"1/2, 44 étant 1"3/4)
Contactez moi à del_supply@yahoo.com , j’ai moultes HIF 44 neufs et sait quelle aiguille pointeau & ressort de piston poser dessus avant envoi pour reveiller le 6 en ligne 2400cc tout en lui sauvegardant sa douceur et souplesse de bas régimes (j’opère couramment sur aussi JAGUAR de tout modèle, TRIUMPH GT6 et Spitfire, MG ... ect
A un sujet de carburation parallèle c’est aussi moi qui dompte les starter auto des VW Golf cabriolet - voir site de la Golf 1 cabriolet ou celui de la V Sciroco - comme tout autre starter automatique que je passe en starter manuel (je fournis les pièces aussi bien entendu pour pose soi même, les SU aussi)
Pdf à ces sujets mailés sur simple demande.

Logo de alain
samedi 21 juillet 2012 à 10h14 - par  alain

Bonjour j’ai un moteur datsun 240 Z avec des SU mais qui ne donnent pas toute la puissance au moteur je dépasse pas les 117KM avez vous une idée merci

Logo de gil2clair
mardi 15 novembre 2011 à 16h37 - par  gil2clair

Très intéressant ! Comment avoir accès à la suite ?
Je vais m’attaquer à des SU de Datsun 240Z ...

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)