Vous avez le droit

"Vis à vis" Peugeot 1893

D 23 septembre 2008     H 14:38     A Sébastien Canévet     C 1 messages


Vue récemment au circuit des remparts d’Angoulême en septembre 2011 un petit vis à vis Peugeot de 1993, il s’agit d’un "type 3", produit de 1891 à 1894 en 64 exemplaires (un succès commercial, à l’époque :-).

La vue d’un de ces ancêtres me réjouit toujours. Examinons le d’un peu plus près...

Il s’agit donc d’un véhicule carossé en "vis à vis", c’est à dire que les deux passagers sont assis dos à la route, et font face au conducteur et à son mécanicien (et oui, à l’époque, on voyageait avec son mécanicien, vue la fiabilité et les soins que demandait l’engin :-).


(Cette photographie d’époque montre bien ce qu’est un vis-à-vis :-)

Comme toujours à cette époque, elle doit encore beaucoup à la voiture à cheval.

Les commandes de la voiture sont conformes à ce qui se faisait à l’époque, personne ne s’est encore donné la peine d’inventer le volant.

L’accès à l’allumage est très accessible à l’arrière du véhicule (heureusement d’ailleurs, il fallait y toucher souvent, parait-il).

Et le moteur (2 cylindres, s’il vous plait :-) est au dessous.

La transmission aux roues arrières se fait par l’intermédiaire de deux chaînes.

Refroidissement par eau (thermosiphon), le radiateur est idéalement placé entre les roues avant, afin de recevoir plus facilement les cailloux qui le perceront immanquablement (les routes ne sont pas goudronnées à l’époque).

Voici pour l’essentiel. Examinons tout ceci un peu plus en détail, maintenant.

Dans la même rubrique

août 2009 – Bentley 3 litre 5 des années 30

août 2009 – Une MG d’avant guerre "coursifiée"

août 2009 – Stanley à vapeur de 1911

août 2009 – Rolls Royce Silver Ghost 1924

août 2009 – Une MG J2 ?