Restauration d’un taxi "fairway"

vendredi 18 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 4%

Un de nos amis, déjà propriétaire de plusieurs belles anciennes, vient de s’acheter un taxi anglais. Il était bien mal en point, mais il roulait, était immatriculé en France, donc rapatriable par la route. De plus, le prix était cadeau.

Quelques travaux sur la bête :-)

Au programme d’aujourd’hui, le train avant

Les logements dans lesquels viennent s’insérer les amortisseurs sont en dentelle. Il est hors de question de rouler comme ça.

Heureusement, Thierry à l’arme fatale (à la rouille) sous la main : son ami Christian, virtuose de la soudure, Paganini du poste électrique...

Une heure plus tard, les deux parties malades sont rechargées de métal neuf.

D’abord le triangle supérieur, avec ses silent blocs et sa visseries neufs

Puis la fusée et le triangle inférieur.

Remarquez les sangles pour compresser le ressort de suspension. Personnellement, je n’aime pas trop ça, mais c’est également ainsi que je procède, faute de m’être acheté un kit de compression de qualité.

Il vaut mieux qu’une sangle ne lâche pas, car un ressort de cette taille et de ce poids dans la physionomie ne doit pas être une expérience très agréable.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)