Les petits trucs utiles pour vivre avec une ancienne...

Ces milles et un petits riens que l’on se communique entre amateurs, ou que l’on découvre soi même :-)
 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 9%

Je vais essayer de rassembler ici ces petits trucs tous simples qui rendent la vie plus facile avec une ancienne. Je les ai tous expérimentés personnellement.

N’hésitez pas à me confier vos propres trucs.

Voyez aussi Quelques bons conseils pour vivre avec une voiture ancienne

 1 - Du mal à démarrer ?

Il arrive qu’une voiture ancienne, surtout si elle n’a pas roulé depuis quelques semaines ou quelques mois, qu’il fait froid et/ou humide, ait du mal à démarrer.

Le truc : en plus des trucs habituels : réchauffer et sécher les bougies dans le four de la cuisine (pas le micro-ondes :-) ou sur la chaudière. Souvent, ça démarre tout seul après :-)

Voir aussi mon article "Ca démarre pas"

 2 - Nettoyer une pièce sale

Vous avez démonté une pièce mécanique, avant de la remonter, vous voudriez la nettoyer.

Le truc : En plus (ou à la place) de l’essence, que certains plastiques peuvent ne pas apprécier, le liquide vaisselle et le dégrippant WD40 font des merveilles.

 3 - Se nettoyer les mains

Il n’est pas toujours facile de se nettoyer correctement les mains lorsqu’elles sont pleines de cambouis avec des produits qui ne sont pas spécialement adaptés. Je vous conseille donc vivement d’utiliser un savon spécial qui contient des microbilles. Le résultat est stupéfiant.

Mieux, je vous conseille également, avant de vous mettre à l’ouvrage, d’enduire vos mains d’une crème protectrice avant travaux. Elle diminue fortement la pénétration du cambouis dans la peau et permet un meilleur nettoyage. En plus, elle permet de mieux tenir les outils en main.

 4 - Toujours protéger la peinture

Une clé qui tombe, un coup de tournevis maladroit, et paf, vous voilà avec une horrible éraflure sur la peinture, auprès de laquelle le naufrage du Titanic ressemble à vos yeux à un épisode de vidéogag.

Pour protégez l’aile de votre voiture quand vous travaillez sur le moteur, un simple drap ou une vieille couverture font parfaitement l’affaire. Il existe aussi des bâches en plastiques revêtues de petites ventouses qui les empêchent de glisser sur la carrosserie.

 5 - La seringue à tout faire

Une grosse seringue en plastique, achetée quelques sous chez le pharmacien du coin, vous sera d’une aide précieuse, pour remplir ou vider un tas de trucs peu accessibles : un amortisseur à bain d’huile, un cylindre émetteur de frein ou d’embrayage, etc...

 6 - Desserrer une vis récalcitrante

En plus de l’indispensable dégrippant, il est utile d’accroître le mordant du tournevis. Comment ? En plongeant sa pointe dans de la pâte à roder les soupapes. Ceci permet au tournevis de mieux accrocher la fente de la vis, surtout là où ou ne peut pas utiliser un tournevis à frapper.

 7 - Eviter de "foirer" un pas de vis de bougie.

Il vaut mieux éviter de commencer à visser la bougie avec la clé à bougie, il vaut mieux commencer à la visser à la main, puis d’achever le serrage à la clé.

Ceci est surtout valable pour les culasses en aluminium, mais je connais une brute (non, non, ce n’est pas moi :-) qui est arrivé à foirer un pas de vis dans une culasse en fonte.

 8 - Ajouter un filtre à essence

Voici une chose simple, à laquelle on ne pense pas toujours : ajouter un filtre à essence, et le changer régulièrement.

C’est fou ce que l’essence achemine comme petites saloperies diverses et variées en direction du carburateur, donc du moteur. La preuve en image.

Ca coûte deux ou trois euros dans n’importe quel supermarché.

 9 - Utiliser un miroir

Oui, ça parait évident, et pourtant on le fait rarement. Ca évite bien des contorsions pour voir ce machin si mal placé...


Vous aussi, vous avez un truc ? Confiez le moi dans le forum ci dessous :-)


Commentaires

Logo de Andrew
jeudi 28 juin 2012 à 00h48 - par  Andrew

Bonjour,
Super votre site, je suis justement sur un projet d’achat d’une MGB GT et votre site répond à pas mal de questions que je me posais. En plus je suis à 1h de l’Angleterre et 2h de Londres ...

Bon pour le nettoyage des mains, la solution simple et très efficace, c’est de ne jamais utiliser de solvant pour se nettoyer les mains (essence, white spirit etc), toujours utiliser un diluant. Le diluant d’un corps gras, c’est l’huile. Donc garder les mains pleines de graisse et le nettoyer en utilisant de l’huile (la moins chère, l’huile d’olive bio en première pression à froid n’est pas utile ;-) : se frotter les mains, l’huile devient noire. Une fois cette opération faite, il suffit d’ajouter un peu de savon liquide (le savon c’est de l’huile et de la soude) pour obtenir une pâte grisâtre que l’on passe sous l’eau après avoir frotté ses mains. résultat garantie, ancien principe appliqué en imprimerie du temps ou l’encre était de l’encre grasse. Si il reste une ordeur sur les mains, finir le nettoyage par un lavage au savon+savon métallique (grande surface).
Voilà encore un grand bravo pour votre site

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)