Acheter une MGB

mercredi 6 février 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 10%

Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander des conseils pour acheter une mgb. J’ai donc décidé de mettre par écrit quelques recommandations pour vous aider à choisir votre futur jouet :-)

(Ce texte est en cours de rédaction mais il peut déjà être utile)

Il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste pour choisir une belle MGB, un peu de bon sens et de jugeotte suffisent, surtout si ils sont éclairés par des conseils aussi judicieux que les miens :-)))

Tout d’abord, quelques conseils d’ordre général :

  • Toujours acheter la voiture dans le meilleur état possible par rapport à votre budget
  • Mieux vaut une voiture avec une caisse saine et une mécanique fatiguée que l’inverse : la où la mécanique coûte 1, la carrosserie coûte 10
  • N’achetez pas systématiquement la première que vous voyez, la MGB n’est pas une voiture rare.
  • N’excluez pas d’acheter votre voiture en Grande Bretagne, elle y sera moins cher, mais en volant à droite.

 Coupé ou cabriolet ?

La MGB existe en deux versions : le coupé et le cabriolet. Choisir l’un ou l’autre est une affaire de goût, donc c’est forcément subjectif, mais je peux tout de même vous donner quelques éléments de choix.

Le cabriolet est un peu plus léger que le coupé. Contrairement à la plupart des cabriolets, munis des renforts nécessaires pour compenser la perte de rigidité due à l’absence de toit, la MGB est d’abord sortie en cabriolet en 1962. Le coupé, apparu plus tard, est donc un roadster auquel on a rajouté un toit.

Le coupé est peut être plus utilisable au quotidien, puisqu’il est un peu moins mal protégé contre les intempéries, et contre les personnes mal intentionnées...

Les premiers modèles étaient homologués pour quatre places (vérifier sur la carte grise), mais ne rêvons pas, seuls de jeunes enfants pourront prendre place à l’arrière, ou alors un adulte "en travers" mais seulement pour de courtes distances :-)

Le hayon arrière est très pratique et la capacité en chargement est notablement supérieure à celle du cabriolet. De plus, c’est l’une des premières voiture à hayon qui ait été produite.

Enfin, n’oubliez pas que le coupé peut être équipé d’un toit ouvrant (type "webasto") ce qui en fait à mon avis "the best of both worlds" (le meilleur des deux mondes.

Pour conclure cette petite présentation sur une touche personnelle, je trouve le coupé encore plus beau que le cabriolet, mais je voulais absolument un cabriolet :-)

 Volant à gauche ou à droite ?

Que vous achetiez en France ou en Grande Bretagne, vous paierez moins cher votre voiture en conduite à droite. En revanche, elle se revendra moins bien qu’une conduite à gauche, donc moins cher.

La conduite en France d’une voiture avec le volant à droite est bien moins difficile que vous ne l’imaginez, surtout pour une voiture de taille relativement modeste comme la MGB.

Il est possible de changer la direction de côté, c’est un travail à la portée de l’amateur. Un professionnel prend environ 1500 livres en Grande Bretagne lorsqu’il vend la voiture (prix en 2012).

En plus, c’est une modification légale en France, tant du point de vue administratif que vis à vis de l’assurance. En effet, la voiture a été normalement homologuée et importée en Franc en conduite à gauche, et puisque c’est fait avec des pièces conformes à l’homologation, ça ne présente légalement aucune difficulté.

 Quelle série préférer ?

Commençons par les distinguer :

  • La MGB Mk I, équipée d’un moteur de 1,8 litre à trois paliers
  • La MGB Mk II, équipée d’un moteur de cylindrée équivalente mais à cinq paliers
  • La MGB Mk III, proche du précédent mais avec des finitions différentes (calandre, feux arrières)
  • La MGB Mk IV, équipée de pare-chocs en caoutchouc et aux suspensions rehaussées (ceci pour être conforme aux normes anti-collision en vigueur au États-Unis à partir de 1974)

La première série (Mk I 1962-1967) est la plus "authentique", en Grande Bretagne, elle est la plus côtée de toutes les MGB pour cela. C’est celle que vous choisirez si vous roulez peu et que vous fréquentez surtout les expositions statiques et les concours d’élégance.

Son moteur à trois paliers est un peu plus puissant que celui à cinq paliers des séries suivantes, mais il est aussi un peu plus fragile. La boîte de vitesse non synchronisée sur la première est plus lente que les modèles suivants, il faut bien décomposer les mouvements (voir recourir au double débrayage) et s’interdire de passer les vitesses "à la volée".

Il est remplacé en 1965 par un moteur renforcé à 5 paliers, les dernières série 1 en sont donc équipées.

La série 1 est la plus simple de toutes les MGB, le circuit électrique, par exemple, est des plus rudimentaire.

Attention, quelques pièces spécifiques aux séries 1 ne sont pas disponibles.

La deuxièmee série (Mk II 1967-1972)

Les différences avec la série précédente sont surtout d’ordre technique, elles améliorent l’utilisation régulière de la voiture. Je pense par exemple à la boîte de vitesse entièrement synchronisée, aux rapports de pont mieux étagés ou à l’altrnateur remplaçant l’antique dynamo.

Extérieurement, les différences esthétiques sont mineures, mêms calandre chromée, mêmes petits feux arrières que la première série.

C’est sans doute la plus homogène des MGB, plus pratique à utilisée que la Mk I tout en conservant le même aspect que "l’originale".

La troisième série (Mk III 1972-1974)

Elle est techniquement proche de la version précédente, avec cependant des variantes esthétiques, comme la calandre ou la forme des feux arrières.

La quatrième série (Mk IV 1974-1980)

La dernière série est très différente des précédentes : pour répondre aux normes de sécurité naissantes aux Etats-Unis, elle est pourvues d’énormes pare chocs en caoutchouc, dont l’esthétique n’est pas universellement appréciée (bel "understatement" :-)

Outre ces aspects visuels, forcément subjectifs ("De gustibus et coloribus non disputendum"), il convient de dire que ces pare chaocs influencent la tenue de route. D’une part la voiture est rehaussée de deux à trois centimètres par la modification des suspensions, et d’autre part ces pare chocs sont lourds (une trentaine de kilos chacun) et sont montés en porte à faux.

 Petit ou grand, pouvez-vous la conduire ?

Nous avons testé tous les conducteurs de 1 mètre 53 à 1 mètre 90, c’est dire si la MGB est une voiture facile à vivre. :-)

 Que regarder avant d’acheter ?

La MGB, qu’elle soit coupé ou cabriolet, n’est pas une voiture "piègeuse". Les points à vérifier sont bien connues, et pratiquement tout est disponible pour l’entretenir.

Le plus coûteux est la carrosserie, c’est par là qu’il faut débuter l’inspection de la voiture.

La carrosserie

Commencez par faire le tour de la voiture, ceci peut déjà vous en apprendre pas mal, avant même d’ouvrir les portières ou le capot, ou d’examiner ses dessous.

La maladie principale de la MGB est la corrosion

Pour les point cruciaux à vérifier, les ancrages des lames arrières sur les longerons (fixations avants et arrières), les bas d’ailes avant et arrières, les bas de caisses. L’état des plancher (lever les moquettes), l’état du plancher de coffre.

Voici un exemple de planchers pourris. Et encore, là, ce n’est pas dissimulé par le blackson.

Aussi impressionnant soit-il, ce plancher pourri ne doit pas vous faire passer à côte d’une excellente affaire. Si le reste est sain, (ce n’est pas le cas de la voiture ci dessous) un plancher neuf ne coûte pas grand chose est se change en quelques heures (trois ou quatre) par un professionnel.

Et un bas de caisse mal en point. Il est structurel, et même si il n’est pas très onéreux à changer, il y a fort à parier que dessous, c’est pire.

A propos, les habillages chromés des bas de caisse sont là, très souvent pour camoufler la misère et non pour faire joli.

Ce n’est pas toujours le cas, évidemment, mais si ils sont présents, demandez d’abord à voir dessous avant d’acheter.

* Autres choses à vérifier

L’alignement des portes en se basant sur les bas de caisse. Le jeu doit être le plus régulier possible. Ne pas hésiter à lever la voiture avec le cric d’ORIGINE et de tenter l’ouverture des portes.

Pas de plis sur la structure de la caisse, longerons avant/arrières etc...

Se munir d’un petit magnet de frigo, qui si il n’y a pas de choucroute à outrance, doit se coller facilement sur toutes les parties de la carrosserie.

Méfiez vous aussi des transformations sauvages

Voici par exemple une MGB présentant bien par ailleurs mais dont la traverse centrale à été tronçonnée, sans doute pour intervenir plus facilement sur la boîte et l’over-drive.

Outre que c’est une ânerie, car il n’est pas difficile de sortir l’ensemble moteur boîte pour une intervention, ceci compromet la rigidité structurelle de la voiture. En cas d’accident grave, je doute qu’un expert laisse passer ça !

La mécanique

(To be continued...)


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)