2 - Restauration de la MG B : la mécanique

2eme partie : la mécanique
 1996
par  Sébastien Canevet
popularité : 3%

Passons maintenant à la mécanique. Si c’est mort, c’est toujours moins grave que la carosserie...

(l’adage du jour : "Là où la mécanique coûte un, la carosserie coûte dix")

Ouverture du moteur, nettoyage, changement du joint de culasse.

On referme : bon pour le service ! Ce moteur quatre cylindres de 1800 cm3 est d’une simplicité et d’une robustesse étonnante.

Ouverture et inspection de la boite de vitesse, changement de l’embrayage, puis réaccouplement des deux avant remontage...

Démontage des trains avant et arrière

Décapage, peinture et changement de tous les "silent blocs"

Le train avant, avant la pose

Son homologue arrière, un pont rigide (attention sous la pluie... :-)

Peinture de la baie moteur à la brosse, avec la teinte définitive.

Idem du cockpit et du coffre arrière. (je trouve très laid une voiture bien repeinte mais avec les ouvrants d’une teinte différente, comme elle était avant la restauration...).

Repose du moteur

Remontage des accessoires (radiateur, carbu, faisceau et accessoires électriques etc...) elle est prête à redemarrer...

Voir la troisième partie, la préparation carrosserie et la peinture


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)