Restauration d’un hard top Bermuda pour la MGB

vendredi 21 mars 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 3%

Depuis le temps que j’en rêvais....

Allez savoir pourquoi, j’ai beau avoir déjà un hard top pour la MGB, un snugtop de belle qualité, je ne l’utilise jamais.

Depuis quinze ans, je rêvais d’un hardtop bermuda. Non pas qu’il soit beau, mais je l’ai toujours trouvé amusant, avec ses grandes surfaces vitrées. Voici, c’est fait, celui ci m’a coûté la fortune de 55 livres (65 euros). Il est en état d’origine et mérite une réfection complète.

Voici ce que ça donne lorsqu’il est en bon état

 Etat du hard top lors de l’achat

J’aurais pu acheter un hardtop déjà restauré, mais ils s’échangent maintenant à 300 ou 400 livres, et puisque j’aime bien bricoler et je ne me débrouille pas mal... Alors, voici ce que l’on peut trouver sur Ebay UK pour 55 livres (67 euros)

Il est complet, entièrement d’origine, mais il a bien vécu.

Même le ciel de toit d’origine est là.

Il y avait un éclairage au plafond :-) Il y a encore le fil, mais je ne sais pas trop où le rebrancher. Sans doute sur la même alimentation que l’éclairage intérieur qui se situe sur le tableau de bord.

L’attache qui s’accroche au dessus du parebrise.

Celle qui s’arrime à l’arrière.

Et celle qui vient ternir latéralement le hardtop sur la carrosserie, juste à l’arrière de la portière.

Il y a des ouïes d’aération à l’arrière du hard top.

Ce qui fait que le ciel de toit est découpé et collé autour, afin de laisser l’air circuler.

Donc, pour résumer, un hard top original, d’époque, tout à fait complet en état d’origine. Il va donc falloir le démonter entièrement, le décaper, le poncer, le repeindre, retrouver les joints, repolir les vitres en plexiglass, et enfin remonter le tout.

Un petit boulot facile en perspective :-)

 Quelle couleur ?

Ah, redoutable question, en effet :-) Tout est évidemment imaginable, mais
voici quelques pistes quant à la probable couleur future de ce hard top.

Noir : C’est une couleur assez courante pour les hardtop de cette voiture. Avantage, le noir va avec tout, c’est bien connu. Inconvénient, il fait vite chaud avec un hard top noir. Inconvénient tempéré (si je puis dire :-) par le fait que lorsqu’il fait beau, on roule décapoté.

Blanc ou beige : Autre couleur assez courante aussi sur les hadrtops de la marque, elle va avec tout aussi. J’avoue préférer le beige au blanc pur.

Couleur de la caisse : J’avoue que pour le moment, c’est la couleur qui emporte ma préférence. Nous verrons bien lorsqu’il sera temps d’acheter la peinture.

Voyons pour le moment ce que ça donne, en bleu ciel :

 Déshabillage du hardtop

Tous les joints sont secs et friables, donc non réutilisables. Je démonte l’ensemble assez facilement, il suffit de soulever la clé de blocage du joint avec un tournevis puis de la retirer.

Il est alors simple de retirer les plexis de leurs joints.

Une demi heure plus tard, le strip tease est terminé

Je garde évidemment les plexis, j’espère pouvoir les repolir, sinon, ils serviront de gabarits pour en retailler des neufs, et tous le svieux joints pour trouver leurs équivalents.

Tous l’accastillage sera dérouillé et repeint.

Il ne sera pas forcément très facile de mettre un nouveau ciel de toit avec cet orifice de ventilation un peu tarabiscoté :-)

(la suite au prochain numéro...)

 Peinture

Théorie

Pour peindre des éléments de carrosserie en plastique, il faut prendre quelques précautions. Je vais commencer par poncer le hardtop au 240 à l’eau jusqu’à la disparition du grain de plastique, puis passer un ou deux voile d’accrocheur plastique, puis deux ou trois couches d’apprêt.

Ensuite, ponçage complet au 800 à l’eau, vérification de la qualité du ponçage avec une peinture de contraste et retouches éventuelles, avant mise en peinture définitive.

Pratique

C’est bien connu, ça ne se passe jamais en pratique comme on le prévoyait :-) La peinture noir est un truc épais et bitumeux, qui encrasse très vite le papier de verre, même du 40/toile.

Demain, je vais essayer de la ramollir au décapeur thermique et la retirer à la spatule...

Le lendemain, ça marche :-) Il suffit d’y aller lentement et doucement, c’est assez long mais l’essentiel de cette peinture goudronnée s’en va ainsi. Après, il suffira de poncer.


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)