Réfection du boîtier de direction

jeudi 10 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 2%

Le boîtier de direction est un périphérique assez simple, autant profiter de l’absence du moteur pour s’en occuper.

Il est fixé au rail droit du châssis par un simple écrou crénelé. L’axe fileté est percé, tout est prévu pour stopper l’écrou par une goupille, mais elle absente. Je l’ajouterai lors du remontage.

Une fois l’écrou dévissé, le boîtier est sur l’établi en moins d’une minute.

Il est couvert de vieille graisse, un coup d’acétone passé au pinceau permet de commencer à y voir clair. Il semble que des écrous supplémentaires aient été ajoutés.

Quelques tours clés plus tard, le boîtier est ouvert. Je comprends le pourquoi de l’ajout d’écrous supplémentaires : le couvercle du boîtier est cassé.

C’est une mauvaise nouvelle, mais ce n’est pas si grave que ça : il ne s’agit que du couvercle, qui n’a aucun rôle structurel. Je vais voir si je peux le remonter comme ça, ou si je dois envisager quelques chose pour assurer son étanchéité. Il existe aujourd’hui d’excellentes colles, qui peuvent m’éviter le passage par la case soudure, que je ne maîtrise pas et que je devrais sous-traiter....

Je termine le démontage après avoir retiré toute la graisse, et je continue de nettoyer les pièces avant stockage. Elles seront toutes décapées et repeintes avant remontage.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)