Les particularités de la Majestic vis à vis d’une XJ40 "ordinaire"

5 pouces et quelques autres choses en plus...
 avril 2006
par  Sébastien Canevet
popularité : 4%

Un petit article détaillant un peu plus les particularités de la Majestic m’a souvent été demandé, ainsi que des photos.

Le voici, il est encore en cours de rédaction mais je le complèterai bientôt :-)

 La carrosserie

Plusieurs différences importantes séparent ma Majestic d’une XJ40 habituelle. Tout d’abord, les 5 pouces de longeur supplémentaires, qui ont été ajoutés entre le "B post" et le "C post", comme disent les anglo-saxons, c’est à dire entre le pillier central et l’arche de roue arrière.

Ces cinq pouces offrent évidemment un espace et un confort supplémentaire aux places arrières.

La longueur de la portière et la hauteur du pavillon se remarquent aisément quand on la juxtapose avec une XJ40 normale...

La vitre de custod arrière a été entièrement redessinée pour tenir compte du ré-haussement du pavillon.

Sur la photo ci dessous, on voit bien la partie du plancher qui a été rallongée de cinq pouces.

Le pilier central a lui aussi été modifié, par l’ajout de deux centimètres supplémentaires en hauteur.

Naturellement, le chrome de finition qui vient enjoliver le pilier central a lui aussi été rallongé.

Ce qui veut dire que la portière avant est plus haute de deux centimètres que la portière de la XJ40 habituelle. Seules la vitre et son encadrement ont été modifiées.

La portière portière arrière, elle aussi rallongée, a été emboutie d’une seule pièce, contrairement par exemple à celle de la XJC des années 70, qui était constituée de deux dem-portières avant découpées et soudées, dans un but d’économie.

Peut on en déduire que la firme destinait la Majestic à une production plus large que celle qui a été la sienne en définitive ?

Une photo assez parlante, issue du catalogue de vente 1994

 La finition intérieure

La finition intérieure est celle de la Jaguar ou de la Daimler "ordinaire"

Voici celui d’une Majestic V12 insigna

 Les badges

Dernière différence, le badge "Majestic" à l’arrière de la voiture :-)

Les deux badges arrières sont spécifiques. Ce sont des pièces rares à trouver. Il s’agit des références HXB5982BA et BEC26630.


(ceux ci sont passés récemment en vente sur ebay.uk, au prix ahurissant de 260 livres, mais ils n’ont pas été vendus)

La Majestic a été produite en finition Jaguar et en finition Daimler. Ces finitions reprenaient les finitions habituelles aux deux marques. Ainsi, la Jaguar Majestic ci dessous n’a ni les "pic nic tables" à l’arrière des sièges, ni les inserts dans les boiseries.

(je prendrai prochainement une photographie similaire de ma Daimler afin de comparer)

 Ne confondons pas Majestic et ... Majestic

L’appellation commerciale "Majestic" a en effet été utilisée à différentes reprises par Jaguar pour désigner certaines XJ 40 spéciales, notamment pour le marché américain. Ce n’est pas une voiture rallongé mais une carrosserie "courte" ordinaire avec des aménagements spécifiques.

Essayons d’y voir clair.

L’appellation Majestic tire son origine de la marque Daimler qui, bien avant son rachat par Jaguar en 1962, désignait ainsi certaines de ses voitures. J’y reviendrai un jour.

Concernant la XJ40, une autre version produite par Jaguar a également porté ce nom : la "Vanden Plas Majestic". Il s’agit d’une voiture spécialement destinées au marché américain.

Ses particularités sont les suivante. Il s’agit d’une Daimler (non rallongée) avec toutes les finitions habituelles à cette version mais badgée Jaguar. Une seule couleur était disponible, une superbe peinture métallisée "Recency red" avec un intérieur en cuir Autolux de couleur "magnolia. Même le volant et la poignée de levier de vitesse en étaient revêtus, ce qui n’était pas forcément une bonne idée. Il parait qu’ils sont presque toujours remplacés par des volants et poignées ordinaires car ils se salissaient très rapidement

La Vanden Plas Majestic a été produite en 1990 ainsi qu’en 1992.

La grille avant et la poignée de coffre arrière sont celles de la Daimler mais les badges ceux de la Jaguar. Elle avait enfin des jantes "lattice" spéciales dont les rayons étaient émaillés en bordeaux.


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)