Myreton Motor Museum

Un musée à l’ancienne
 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 2%

Le petit "Myreton Motor Museum" est l’un des plus anciens musées automobiles d’Ecosse, puisqu’il a été créé dans les années soixantes par un amateur aujourd’hui décédé, qui a ainsi contribué à sauver beaucoup de témoignages mécaniques du passé. Il se nommait Willie Dale, je l’avais rencontré voici une dizaine d’années.

(Visité en juillet 2008 pendant nos vacances en Ecosse )

Situé un peu à l’écart des grands axes touristiques, ce musée mérite pourtant le détour, par son charme désuet et les raretés qu’il renferme. S’il est loin du professionalisme des grands musées automobiles mais il offre en revanche un aspect vivant et pittoresque que peinent à restituer les musées officiels.

Les voitures, motos, affiches, enseignes et autres objets sont présentés de façon vivante et accessible dans un désordre réjouissant.

Quelques voitures notables du musée

A gauche (en noir), une MG TA, à droite (en vert), le nom de cette charmante voiture de sport m’échappe malheureusement... (il s’agit peut être d’une Sunbeam 3 litre, mais sans certitude).

A gauche d’une belle rangée de vélos et de motos, une petite MG type M du début des années 30.

Derrière une superbe Royal Enfield (le modèle précis m’échappe), une petite Austin Seven (voiture populaire et bon marché à l’époque) spécialement carrossée par une jeune entreprise nommée Swallow, alors dirigée par un certain William Lyon. Cette entreprise fera ensuite beaucoup parler d’elle, sous un autre nom : Jaguar.

Vue de face, la petite Austin Swallow montre combien le chassis Austin est étroit.

Inattendue au fin fond de l’Ecosse, une Citroën Traction Avant "française". La firme a produit quelque milliers de tractions avant à Slough (à l’ouest de Londres) mais celle ci a été construite en France et ramenée par le créateur du musée qui l’a restaurée pour le soixantième anniversaire de la naissance de ce modèle.

A gauche, une Morris Bullnose (au sujet de cette voiture, voir le site du Bullnose Morris Club) A droite, une petite berline Wolsely, une belle petite marque qui équipait souvent la police britannique.

Un bus ayant servi à véhiculer les passagers de Lochgilphead à Crinan Canal (en haut de la péninsule du Kintyre). Il a été construit sur un chassis de Ford TT (une version renforcée de la Ford T destinée aux travaux de force) et doté de 14 sièges.

Une énorme limousine Daimler DS420 du début des années 70. Celle ci a servi a véhiculer diverses personnalités, dont la Reine mère.

Une petite Singer modèle A37 construite par l’usine pour courir au Tourist Trophy en 1935.


Une cooper de compétition (modèle Sprint) de 1956, construite pour prendre part aux compétitions du groupe "G". Sa vitesse de point est de 100 miles, soit de 160 kilomètres à l’heure

En cours de rédaction...


Ailleurs sur le web

Informations pratiques

Le musée se situe dans les Lothians, région au sud est d’Edimbourg, entre les petites communes d’Aberlady et de Drum, il n’est pas très bien indiqué.

Attention, animé par des bénévoles, il n’est ouvert que quelques heures par jour l’été (généralement de 11 à 16 heures) et seulement sur rendez-vous l’hiver.

Depuis le décès du fondateur, quelques unes des voitures mentionnées dans les guides ont été vendues, d’autres sont hébergées ailleurs. Se renseigner à l’avance si vous désirez voir une voiture en particulier.

A voir aux environs

Ou se restaurer, se loger aux environs

  • A l’Hillside Hotel, 3 Queens Road à Dunbar, l’accueil est très chaleureux, la cuisine excellente et les chambres offrent souvent une vue sur la mer. Nous y sommes restés deux nuits alors que nous pensions n’y faire qu’une étape rapide, plats à partir de 5 livres, chambres à partir de 50 livres... (attention aux sites web intermédiaires qui prélèvent environ 30% de commission au passage, mieux vaut réserver directement).

Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)