Le rallye du Historic Wheels Club

 août 2009
par  Sébastien Canevet
popularité : 4%

Cette année, nous nous étions inscrits au rallye annuel de l’Historic Wheels Club. Il s’agit d’un "run" (comprenez une promenade sans contrainte horaire ni sportive d’aucune sorte) suivi d’une exposition de nos voitures...

 Le départ à la distillerie Glenfarclas

Le matin, c’est à la distillerie Glenfarclas, sponsor de la journée, que nous retrouvons les autres concurrents, notre humble MG est chaleureusement accueillie par tous.

Ce qui est agréable en Grande Bretagne (contrairement à ce qui se passe en France], c’est qu’il n’y pas de discrimination entre les possésseurs de voitures populaires et ceux qui ont la chance d’avoir une voiture de luxe. La Morris ou la MG cotoie la Rolls Royce et la Jaguar en toute sympathie.

(Morris Minor Cabriolet)

(Rolls Royce Silver Ghost)

Les voitures participantes sont très diverses (presque 450 véhicules), la plus ancienne date du début du XXem siècle, les plus récentes des années 80.

Après une heure à discuter avec les autres propriétaires (ils sont tous étonnés d’apprendre que nous venons de France avec la MGB : "You arrrre cerrtainly not coming frrrom Frrrance ins a such tiny carrrr, Sirrrr !" :-) et admiré les voitures, nous sommes conviés à une dégustation du fameux whisky Glenfarclas.

Notre petite MG à côté d’une MG Midget, d’une Daimler 250 (équivalent de la Jaguar MkII avec un moteur Daimler) et d’une Triumph Stag

Puis après un café ou un thé, nous somme invités à prendre la route pour une superbe ballade d’une cinquantaine de kilomètres dans la région de la Spey (le coeur du pays du whisky

 L’arrêt à Elgin

Nous nous arrétons à Elgin pour déjeuner, exposant les voitures dans les jardins d’une très belle demeure, qui est aujourd’hui une sorte de maison des associations, pas bien loin du Moray Motors Museum, qui est co-organisateur de cette sortie.

Un parc impressionnant de belles carosseries, le fruit de la passion de centaines d’amateurs, souvent plus bricoleurs que fortunés.

 L’arrivée au Castle Brodie

Un fois le repas terminé, nous reprenons les voitures pour nous rendre au chateau de Brodie. Fondé au XIem siècle, il appartient à la même famille depuis 9 siècles.

L’essentiel des bâtiments date du XVem siècle avec des ajouts plus récents. Nous n’aurons pas le temps de le visiter, occupés que nous sommes avec nos nouveaux amis propriétaires d’anciennes. C’est bien dommage, car je me souviens de l’avoir visité voici quinze ans, il contient une très belles collection de tableaux, dont un Van Dyck.

Au cours de l’après midi, les organisateurs remettent divers prix aux concurrents, (la voiture la plus ancienne, celle dans le plus bel état d’origine... et nous emportons celui de l’équipage venant du plus loin :-)))

 Un musée roulant

Voici quelques unes des voitures que nous avons pu admirer, en action ou au repos. Certaines font l’objet d’un article spécial. Il sufit de cliquer sur le lien pour voir d’avantage de photos et en savoir plus sur elles.

Une étonnante Stanley à vapeur de 1905

Une très belle Bentley du milieu des années 30, probablement une 3 litre 5


Une Austin Healey 3000 "works", c’est à dire préparée dans le style des voitures d’usine de l’époque.


Une Rolls Royce carrossée en limousine par Hooper. Je pense qu’il s’agit d’un chassis 25/30


Une MG d’avant guerre, qui me parait être une MMM, peut être une J2 (sans certitude) (En savoir plus sur cette voiture)


Une Lotus 7 (la voiture du "prisonnier", pour les amateurs :-)


Une toute petite Riley Elf, version luxueuse de la mini.


Une jaguar mk2 impeccablement restaurée


Une autre Jaguar, cette fois çi une XK150. Celle ci est un cabriolet, mais elle existait aussi en coupé et en roadster.


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)