Améliorer la fixation du couvre-tonneau

Ou "comment updater le lift-the-dot du tonneau-cover" :-)
 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 2%

Vue la complexité de mise en place de la capote de la MGB, l’usine a souvent fourni un "couvre-tonneau", sorte de mini-capote qui permet de fermer la voiture. Certains n’en voient pas du tout l’utilité (ceux qui roulent capoté quatre vingt dix fois sur cent, j’imagine) et les autres, dont je suis, vous l’aurez deviné, en raffolent :-)

MGB recouverte de son couvre-tonneau

 "Lift the dot"

Le "lift-the-dot" est une sorte de bouton pression perfectionné qui tient bien fermé sur trois côtés et s’ouvre (assez) facilement sur le quatrième. C’est simple, solide et résistant.

Ils sont très largement utilisés dans l’automobile anglaise, à la satisfaction presque générale.

 Lift the dot et tonneau cover

Presque, car il arrive que le "lift-the-dot" ne soit pas adapté à certaines situations. C’est le cas de celui destiné à fermer le couvre tonneau de ma MGB.

En effet, il est situé sur le tableau de bord, juste derrière le pare-brise. Il est parfait pour les version euroépennes avec un tableau de bord plat, mais sur ma voiture, qui est une version américaine, son bon fonctionnement est géné par le bourlet du tableau de bord "de sécurité" exigé à l’époque par la réglementtaion U.S.

Aventures vécues, le chat qui ouvre le tonneau de la voiture en se promenant dessus, ou pire : il pleut, la voiture est dehors (n’oublions que je voyage beaucoup avec) le poids de l’eau finit par avoir raison des bonnes résolutions du "lift-the-dot", qui cède, remplissant la voiture de flotte.

Une fois sortie la pompe de cale afin de vider l’habitacle, une fois de plus (bon, là, j’exagère :-) il ne reste plus qu’à chercher comment améliorer les choses.

J’avais tout d’abord pensé réhausser la partie mâle du "lift-the-dot" avant de me rendre compte que j’avais la solution sous la main : le turnbuckle.

 Turnbuckle

Le turnbuckle est un système de fixation un peu différent, il est doté d’un petit loquet qui, une fois tourné, empèche l’oeillet de sortir.

Il m’a suffit de prélever l’un des trunbuckles neufs que j’avais achetés pour ma BSA.

 Mise en oeuvre

Deux problèmes se posent cependant. Le premier est que les vis sont inaccessibles avec un tounevis ordinnaire sans démonter le pare-brise. Le second est que la base du turnbuckle est plus large que celle du "lift-the-dot".

J’ai rapidement résolu le problème du tournevis. J’avais en effet acheté un tournevis spécial dans l’intention de l’utiliser dans les endroits inaccsssibles comme celui ci.

Le second est plus compliqué. Il m’a en effet été impossible de forcer la vis à "faire son trou", vue l’inaccessibilité et l’absence de prise pour appuyer suffisamment. Je suppose qu’avec une petite perceuse comme ma Dremmel et un renvoi d’angle, ce doit être possible...

En attendant de trouver cet accéssoire (ou dans l’éventualité de devoir changer le pare-brise, ce que je ne souhaite pas, car c’est une véritable cochonnerie à faire), j’ai choisi la facilité en bloquant le turnbuckle avec une seule vis :-(

L’important : ça tient !

Il ne reste plus qu’à fixer l’autre partie du turnbuckle sur le couvre-tonneau, et le tour est joué. Je vais enfin pouvoir rouler avec le siège passager recouvert, comme j’aime le faire lorsque je roule seul...

Je ne sais pas pourquoi, mais ça me te vous-z’a un petit air sportif pas déplaisant du tout ;-)


Commentaires

Logo de sergio
lundi 23 avril 2012 à 19h13 - par  sergio

bonjour

c’est bien votre truc le turnbuckle, où ou chez qui peut on se le procurer ?

MGment !

sergio

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)