Comprendre l’Ecosse

mardi 24 juin 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 4%

Quelques clés pour comprendre l’Ecosse

 La géographie écossaise

L’Ecosse représente trente pour cent de la surface du Royaume Uni (environ 78.000 km2, soit 7 fois moins que la France) mais à peine dix pour cent de ses habitants (soit environ 5 millions d’Ecossais). Et encore cette population est-elle très inégalement répartie sur le territoire.

On distingue généralement trois régions différentes, les "Southern Uplands" (hautes terres du Sud), les "Central Lowlands" (basses terres du centre), et les Highlands (hautes terres du Nord). Chacune de ces trois régions a une spécificité tant humaine que géographique. A ceci s’ajoutent quelques centaines d’îles, elles aussi généralement habitées.

L’Ecosse (carte issue de la wikipedia)

Les "Southern Uplands" constituent une sorte de frontière naturelle entre l’Angleterre et l’Ecosse. Il s’agit d’une région relativement rurale, d’une altitude modeste, où les collines désertiques (à l’Ouest) alternent avec les plaines fertiles moyennement peuplées (à l’Est).

Les "Lowlands" sont une longue bande de terre s’étendant entre Glasgow et Edimbourg, où se concentrent les trois quarts de la population écossaise. Il s’agit d’une région fortement urbanisée et industrielle. C’est là que se situent les quatre villes écossaises les plus importantes, Edimbourg, Glasgow, Aberdeen, Dundee, mais aussi Stirling ou Perth...

Les "Highlands", enfin, au Nord et à l’Ouest de l’Ecosse couvrent la moitié de l’Ecosse. Si l’Est des Highlands (du côté d’Aberdeen) est relativement habité, en revanche le Centre (les "Grampians") le Nord et l’Ouest sont peut être les zones les plus sauvages de toute l’Europe.

A ceci s’ajoutent les centaines d’îles écossaises, toutes plus ou moins peuplées (parfois un seul habitant). Seules cinq pour cent des îles écossaises sont inhabitées.

Le résultat est une grande diversité de paysages.... et de climats :-)

 L’identité écossaise

L’identité écossaise est intimement liée à l’histoire de ce pays. Vivant à côté d’un voisin puissant et envahissant, l’Angleterre, il n’est pas étonnant que l’identité écossaise se soit toute entière construite par opposition à tout ce qui est anglais.

Dans l’imaginaire écossais, la "vieille ennemie" est une puissance dictatoriale, arrogante et oppressive, alors que l’Ecosse est un courageux petit peuple qui a toujours lutté pour son indépendance légitime, et qui a fini par la perdre...(Je ne prétends nullement que c’est vrai, juste que ceci résume assez bien l’identité écossaise, et permet de la comprendre.)

Il faut dire qu’après des siècles d’indépendance, et de guerres incessantes entre les deux peuples (voyez l’excellente page Histoire de l’Ecosse dans la wikipedia) l’Angleterre a fini par vaincre militairement l’Ecosse, qui perd alors sa nature d’Etat indépendant, le Parlement est dissout au début du XVIIIem siècle. (Il n’a été récréé que tout récemment, en 1999). Une forte répression militaire, démographique et culturelle s’en est suivie, forçant une partie du peuple écossais à s’expatrier définitivement.

Tout ceci explique le fort mouvement indépendantiste qui existe en Ecosse. Celui ci est toutefois très différent du mouvement nationaliste irlandais, par exemple : il n’a jamais pris une forme violente.

(to be continued...)


Pour nous français, dont le pays est unifié depuis des siècles, il est difficile de comprendre un pays composé de plusieurs nations différentes, l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galle et l’Irlande du Nord.


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)