Voyager en Ecosse

Les écossais, l’accent, la cuisine, le climat...
 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 2%

Quelques conseils pour bien voyager en Ecosse ( voyez également mon article "comprendre l’Ecosse" )

 Se rendre en Ecosse

Je vous parle de ce que je connais : visiter l’Ecosse en voiture en partant de France. Vous pouvez aussi prendre l’avion, le train, mais je n’ai jamais fait ça.

Deux solutions :

  • Le ferry ou l’eurotunnel puis traverser la Grande Bretagne du sud ou nord,
  • Le ferry Zeebruge-Rosythe, qui vous amène à côté d’Edimbourg. Cette ligne, qui était exploitée par Directferries jusqu’en 2008, est aujourd’hui l’apanage de Nofolkines. (note en 2011 : cette ligne a hélas de nouveau été supprimée. Il ne reste plus que la ligne Zeebruge-Hull, ce qui est moins intéressant).
  • Une fois, je suis passé par l’Irlande, ferry jusqu’à Rosselare, remontée jusqu’à Belfast, environ 370 kms, puis à nouveau ferry jusqu’à Troon (je crois que ce ferry part maintenant de Larne). A comparer par exemple avec les 780 kilomètres qui séparent Portsmouth de Troon).

Un itinéraire conseillé

Nous prenons souvent le ferry du Havre à Portsmouth, puis rejoignons le M6 (autoroute qui traverse l’Angleterre du Sud au Nord sur la côte Ouest) à Birmingham (240 kms de Portsmouth). La frontière écossaise (Carlisle) est 560 kms de Portsmouth.

 Les Ecossais

Premières remarques, les Ecossais sont des gens charmants, et en plus ils adorent les français : eux n’ont pas oublié la Auld Alliance qui unit jadis nos deux pays...

La Auld Alliance
En 1295, la France et l’Ecosse signèrent la Auld (vieille, en scots) Alliance contre les anglais. Elle devint la base des relations franco-écossaises jusqu’au XVIIIem siècle. Au début du XVI em siècle, la Aulde Alliance fut renouvelée. A cette occasion, elle octroya la double nationalité aux ressortissants des deux pays. Voir aussi l’article Auld Aliance sur wikipedia

Il est fréquent de se faire une image fausse des écossais quand on ne les connaît pas. Si vous les croyez froids et distants, vous vous trompez du tout au tout : les écossais sont très accueillants, très bavards aussi.

Attendez vous à devoir répondre à leurs questions, d’où vous venez ? depuis combien de temps êtes vous arrivé ? qu’allez-vous visiter ? etc... bref, de petites conversations impromptues, sur un trottoir ou dans un bar, comme ça, pour le plaisir

Ils sont également très serviables, ils feront des efforts pour vous comprendre et vous aider si vous en exprimez le besoin. N’hésitez surtout à dire que vous êtes français, ça facilite beaucoup les relations avec les écossais :-)

 L’accent écossais

Oui, les écossais ont un accent. Non, ils ne sont pas incompréhensibles, du moins pour les français.

En fait, ils font rouler les "R", ce qui facilite d’autant la compréhension de la langue anglaise pour nous. Les "R" sont même parfois prononcés de façon presque caricaturale ("SoRRRRy" pour "sorry").

Les "s" initiaux sont parfois chuintés, un peu comme en Auvergne (Chorrrry pour sorry, Occchhhhieunne, pour ocean, etc...).

Enfin, certaines syllables sont prononcées différemment (quelque chose comme "pailleunt pour pint", ou "fiche eunn chailllpse" pour fish and chips")

N’hésitez surtout pas à vous faire aider pour prononcer correctement les noms de villes, ceci vous aidera beaucoup par la suite (exemple, Edimbourg se prononce "Edimmmborrro").

Cette année, nous ne sommes pas allés à Glasgow, mais sachez que l’accent glasgowien est très particulier et présente de réelles difficultés de compréhension, même pour les écossais venant d’ailleurs, parait-il :-)

 Que voir en Ecosse

En plus de ce que vous trouvez dans les différents guides (le guide verte est, comme toujours, excellent), vous pouvez également préparer votre séjour grâce à internet, avec des sites comme www.visitscotland.com, www.scotland.org ou www.magicscotland.fr ce dernier est en français.

Une fois sur place, n’oubliez surtout pas d’aller vous renseigner dans les TIC (Tourism Information Centre). A défaut de parler français (ce qui est rare) ils vous fourniront tout un tas de renseignements concernant des manifestions non signalées dans les guide.

 La gastronomie

Bien qu’elle ne soit jamais présentée ainsi, l’Ecosse est aussi un pays de gastronomie. La noblesse et la bourgeoisie britanniques ne s’y sont d’ailleurs pas trompées, et avait généralement une cuisinière écossaise à leur service.

La cuisine écossaise est plus proche de la cuisine française que de la cuisine britannique (par exemple, ils utilisent couramment l’ail). Influence du climat oblige, il s’agit d’une cuisine riche et roborative, mais souvent délicieuse, utilisant beaucoup de produits locaux d’excellente qualité. Les poissons (saumon, truite) et les viandes (mouton, boeuf) sont particulièrement délectables.

Ne pas hésiter à rentrer dans un pub pour déjeuner, on s’y régale généralement. Il est rare de mal manger, contrairement à l’Angleterre, où l’on peut également bien manger mais où la cuisine courante est sans grâce.

Notez qu’il est d’usage de commander et de régler sa commande immédiatement au bar, on vous servira à votre table. Seuls les restaurants de classe supérieure offrent un service à la table.

Pas de vins locaux, les vins que l’on trouve couramment sont des vins d’Afrique du Sud ou d’Australie, les vins français sont plus chers et moins courants qu’autrefois. En revanche, les bières sont excellentes, MacEwans (brune), Best (blonde), Black Isles, etc... Le cidre est également beaucoup consommé, et le Longbow, cidre industriel servi à la pression est de très bonne qualité.

Le whisky fait l’objet d’un article particulier...

 Le climat

Contrairement à une idée fausse, il fait souvent doux en Ecosse, du moins pour une contrée située au même niveau que la Sibérie ou l’Alaska.

Ici, des cocotiers dans une rue d’Inverness

On ne vient certes pas en Ecosse pour le soleil (ce serait comme aller aux Etats Unis pour la culture ;-) [1], mais les étés sont souvent agréables avec une température "printanière". La pluie n’est jamais loin (avoir toujours un ciré ou un imper à portée de la main), mais il s’agit généralement de bruines de courte durée et non d’averses torrentielles.

Mieux vaut acheter un parapluie sur place, nos pauvres petits parapluies français ne dureront pas longtemps face au vent écossais, les leurs sont de bien meilleure qualité.

Il y a une notable différence entre la côte ouest, très pluvieuse, et le reste du pays, où le climat est moins humide.

Le vent peut en revanche s’avérer fort désagréable, surtout sur la côte ouest (6000 kilomètres d’Océan Atlantique lui font face...).

(On peut même camper en Ecosse :-)

Voir la température aujourd’hui en Ecosse (sur le site Weather)

Les températures hivernales sont souvent douces en Ecosse, surtout sur les côtes. Il ne fait guère plus froid qu’en France, Il y fait même parfois meilleur. Il m’est arrivé de quitter l’Ecosse en décembre alors qu’il faisait huit ou dix et d’arriver en France où il faisait moins cinq... :-)

Le climat est une source inépuisable de conversation et d’humour en Ecosse
"L’été ? C’était hier entre 2 et 3 heures !"
"Ici, il y a deux saisons, celle de l’imperméable et celle du parapluie"
"Si on porte le kilt, c’est pour éviter de mouiller le bas de nos pantalons."
"Il y a longtemps qu’il n’a pas fait beau ? Je ne sais pas, je n’ai que dix huit ans !"

Les crépuscules sont souvent longs en été, surtout au nord de l’Ecosse, où les nuits ne sont jamais complètes, comme ici à Elgin, vers minuit : nous ne sommes pas loin du cercle polaire arctique...

 Les Midges

Les moustiques sont omniprésents en Ecosse, surtout le matin et le soir dans l’ouest et au nord. Ces petites saloperies sont minuscules (les moustiquaires ne les arrêtent pas) mais très agressives (ils piquent tout et n’importe quoi, j’ai même vu des ballons de baudruche éclater sous leurs assauts).

Ils sont particulièrement nombreux près des Lochs et des cours d’eau dès que la température atteint 15 ou 16 degrés. Leurs piqûres sont particulièrement douloureuses. Ne sous-estimez pas leur capacité de nuisance, qui peut vous gâcher vos vacances...

Les pauvres produits anti-moustiques trouvés en France sont absolument inefficaces contre eux. Il vaut mieux demander quelques chose dans un "Boots" (sorte de chaîne de supermarchés pharmaceutiques, il y en a partout). Je vous conseille vivement d’emporter un flacon de Tégarome du Docteur Valmet, très efficace pour calmer les piqûres...

(Publicité gratuite :-)
Quelques phrases entendues au sujet des Midges
"Quand vous en tuez un, cent viennent à l’enterrement !"("Kill one and a thousand come to the funeral")
"J’aime presque mieux les anglais, eux ne piquent pas !"

 Que rapporter d’Ecosse ?

Quand, hélas, votre voyage prend fin, il est temps de penser aux cadeaux, ceux que l’on fait aux autres et ceux que l’on fait à soi même.

Oubliez le whisky, vous aurez d’avantage de choix au supermarché à côté de chez vous et il vous coûtera bien moins cher. Seuls quelques whiskies très rares peuvent éventuellement être achetés sur place, mais "at a price...".

En revanche, vous pourrez trouver de superbes couvertures en laine (n’y mettez pas plus de 20 livres) des peaux de moutons (pas plus de 30 ou 35 livres), des pulls, des vestes et costumes de tweed, etc...

Enfin, sachez que les banques écossaises émettent des billets spécifiques, ils ne sont pas acceptés en Angleterre, alors que les commerçants écossais admettent volontiers les billets anglais.


Cet article avait fait l’objet de quatre réponses sur l’ancien forum :

Voyager en Ecosse
25 juillet 14:27, par Xavier-philippe

Bonjour,

Votre topic sur le forum de l’Amicale donnait déjà envie mais avec votre site, cela rend la destination inévitable. Merci !

XP

Répondre à ce message
o
Voyager en Ecosse 26 juillet 12:49, par Sebastien Canevet

Tel était bien le but de ces articles : donner envie de découvrir ce pays fabuleux :-)

Il est des pays que l’on visite avec plaisir mais dans lesquels on ne retourne pas. L’Ecosse n’est pas de ceux là, rares sont les gens qui ne retournent pas en Ecosse quand ils ont eu la chance d’y séjourner...

Répondre à ce message
+
Voyager en Ecosse 28 août 14:22, par Tifruit

Bonjour,

Je pars en Écosse dans 2semaines. Je vais dans une famille d’accueil et je souhaiterais leur apporter un petit cadeau de France. Qu’est ce qui leur ferai plaisir en général (vin...) ?

Merci par avance

Répondre à ce message
#
Voyager en Ecosse 28 août 20:32, par Sebastien Canevet

Quelques chose de typiquement français, je pense effectivement à une bonne bouteille de vin français, les écossais les apprécient mais ils sont chers là bas et boivent souvent des vins meilleur marchés, comme des vins sud africains...

Bon voyage à vous


[1Oui, bon, je sais.....


Commentaires

jeudi 31 mai 2012 à 17h22

Un article fort bien rédigé !

J’essaie d’aller en Écosse tout les 2 ou 3 ans, car j’aime particulièrement ce pays, et ce gens si accueillants ! D’ailleurs j’y retourne cet été (et, j’espère, d’ici 2 ou 3 ans, avec mon Impala de 69), et votre article m’a refait plongé dans le charme de ce si beau pays...

Logo de Sébastien Canevet
samedi 31 juillet 2010 à 14h38 - par  Sébastien Canevet

Bonjour Bertrand,

Excellente décision, ça, de visiter l’Ecosse en voiture ancienne, qui plus est en envisageant de camper.

Les campings sont généralement très bien équipés en Ecosse, avec sanitaires chauffés, souvent une cuisine équipée, des machines à laver, etc...

Il ne nous a jamais été utile de réserver à l’avance, nous n’avons jamais été refusés nulle part, la détention d’une carte de camping international se sert à rien, ils n’accordent pas de réduction.

Il est également tout à fait possible de camper en pleine nature, il faut juste demander l’autorisation au propriétaire, elle n’est jamaias refusée (le camping est un sport national en Grande Bretagne).

Pour notre part, nous avions aletrné le camping quand il faisait beau et le B&B quand il pleuvait... C’est surtout le plaisir qui nous a fait choisir le camping, mais c’est effectictivement meilleur marché que le BéB, compter 12 à 15 livres pour deux personnes par nuit...

Rapportez nous plein de photos :-)

Logo de brett
samedi 31 juillet 2010 à 14h28 - par  brett

Bonjour,

Je pars en Ecosse lundi, en voiture ancienne (une Alfa Romeo, nobody’s perfect...). Je me suis décidé un peu à la dernière minute, et en recherchant sur internet quelques informations, j’ai découvert votre site, et les excellents conseils qu’ils fournit.

J’ai sécurisé quelques hôtels et B&B à certains endroits, mais je ne souhaite pas programmer complètement le reste du voyage. Aussi, pour garder une certaine liberté dans le voyage, limiter les frais, ajouter un peu de charme, je souhaiterais camper - je n’ai rien réservé pour l’instant. J’ai remarqué que vous même, vous aviez eu recours à cette solution.

Quel est votre retour sur cette solution : climat, intérêt économie, facilité, disponibilité...? Par exemple, vs la solution B&B.

Un grand merci par avance pour votre réponse, très sincères salutations,

Bertrand

Logo de Sébastien Canevet
jeudi 8 janvier 2009 à 00h35 - par  Sébastien Canevet

En fait, la température en Ecosse est beaucoup plus stable que chez nous. L’écart entre les maxima et les minima est d’à peine 20 degrés. Une amie habitant à Elgin m’écrivait hier qu’elle avait 5 à 6 alors qu’en Touraine il fait moins 7. Quand on songe qu’elle habite à la même latitude que l’Alaska :-)

En revanche, attendez vous à un temps changeant d’heure en heure et à des pluies intermittentes...

Logo de Sébastien Canevet
jeudi 8 janvier 2009 à 00h30 - par  Sébastien Canevet

Merci pour tous vos articles sur l’Ecosse. C’est décider nous allons visiter ce magnifique paye. Je suis étonnée que la météo soit aussi bonne que vous le dites, je croyais que l’Ecosse était un pays trsè froid l’hiver.

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)