Ré-aménagement de la console centrale

 mai 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 2%

Encore un nouveau projet : réaménager la console centrale située sous l’autoradio.

  Sommaire  

 AVANT

La console se présente ainsi.

En haut, la lampe éclairant l’habitacle lorsque l’on ouvre les portières, au dessous l’emplacement de l’autoradio. Le mien est amovible et quand il n’est pas en place (il l’est rarement, en fait, car vu le bruit que fait la voiture, il n’est audible qu’à l’arrêt) j’ai fabriqué un petit tiroir qui sert à ranger quelques bricoles, lampe de poches, piles de rechange etc...

Au dessous, de gauche à droite

  • L’interrupteur des phares additionnels (voir mon article à ce sujet)
  • Le voyant "Fasten seat belts" que je n’ai jamais re-branché
  • Au dessus, à gauche la diode de l’anti-vol et à droite l’emplacement (inutilisé) du voyant de dégivrage de la lunette arrière pour les MGB GT..
  • L’interrupteur des feux de détresse (qui fonctionnent)
  • Un emplacement vide pour l’interrupteur de dégivrage
  • Et enfin, à droite, à la place de l’allume cigare, qui avait été arraché, laissant un trou irrégulier, un thermomètre branché sur le moteur pour compléter les indications du thermomètre d’eau.

Je souhaite modifier tout ça, pour ajouter un voltmètre, une montre et remettre une prise d’allûme-cigare, afin d’alimenter divers accessoires (téléphone portable, GPS, etc...) si le besoin s’en fait sentir...

N’oublions pas que je roule beaucoup avec cette MG, qui a déjà parcouru une partie de l’Europe, et que ces concessions à l’état d’origine me semblent acceptables...

(message aux maniaques de l’état d’origine : "Et l’air dans vos pneus, il est d’époque ? ;-)))")

 PENDANT

Voici ce que j’ai en tête :

Il s’agit de faire quelque chose qui reste dans l’esprit de ce qui se faisait à l’époque, avec des instruments traditionnels. Exit donc mon thermomètre à affichage digital...

J’ai déplacé la place de la montre par rapport à celle qu’occupait le thermomètre. En effet, lorsque j’étais en quatrième, le levier de vitesse me cachait très exactement ce cadran. Là, il cachera le bouton de feux de détresse...

Je viens de trouver sur ebay UK une montre d’occasion qui fait parfaitement mon affaire. Elle m’a coûté 9 livres port compris. Sachant que la montre Smith d’origine est toujours disponibles en neuf mais à 50 livres...

J’ai également un allume cigare, il traîne dans mes tiroirs depuis des années. Il est temps qu’il en sorte...

Enfin, j’ai trouvé un voltmètre, un Smith d’occasion sur Ebay UK pour la somme de 15 livres...

Passons à la réalisation de la console. Ne jetant jamais rien, j’ai retrouvé dans mon grenier un cache de tuyau de hotte aspirante, qui va me fournir la matière première.

(Proverbe du jour : Quand tu as gardé quelque chose qui ne t’a jamais servi à rien, c’est que tu ne l’as pas encore gardé assez longtemps")

Ma fidèle perceuse Dremmel va me servir de scie circulaire.

Une demi heure et "quelques" disques à tronçonner plus tard, j’ai ma plaque métallique à la dimension.

Il s’agit maintenant de découper les emplacements qui recevront les cadrans et les interrupteurs. Je commence par les défoncer à la perceuse (toujours la Dremmel) avant d’égaliser ensuite à la lime.

Enfin, une couche d’apprêt puis de peinture vient achever la présentation de la console.

Il ne reste plus qu’à monter les instruments...

 APRES

Il convient maintenant de câbler les différents instruments sur la console, à retailler la console de la voiture et à monter définitivement le tout...

Après installation "définitive" de la chose... Il faudra cependant re-démonter, car j’ai réalisé la console avant d’avoir trouvé le voltmètre, mais j’avais déjà prévu le câblage de cet instrument et de son éclairage...

Comparez avec ce que c’était avant :


Pour finir, je vous donne un truc absolument IM-PA-RABLE pour éviter que les souris ne viennent grignoter votre faisceau électrique ;-)}


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)