Changer les durites de frein

lundi 14 juillet 2008
par  Sébastien Canevet
popularité : 6%

(En cours de rédaction mais déjà utile :-)

Parmi les travaux d’entretien relativement courants figure le remplacement des durites de frein. Il s’agit d’une opération simple et peu coûteuse, même si dans mon cas, les choses ont été bien compliquées par des raccords fortement grippés aux extrémités du circuit de freinage.

En effet, ces durites (ou "flexibles") ont une durée de vie limitée et leur bon état est absolument essentiel à votre sécurité. Hélas, leur aspect extérieur ne trahit pas toujours leur état réel.

Si elles sont craquelées, vous devez évidemment les changer, mais même si elles présentent un bel état de surface, rien ne dit qu’elles sont effectivement en bon état.

 FREINAGE AVANT

Voici comment les durites de freinage avant se présentent sur la MGB

Comme d’habitude, quelques explications en image.

La durite flexible permet d’accompagner l’ensemble mobile du train avant lorsque l’on tourne les roues. Elle fait le lien entre le circuit de freinage d’une part et l’étrier d’autre part.

Elle est donc soumise à de fortes contraintes, internes (pression du liquide hydraulique) et externes (rotations, mouvements divers).

Les miennes étaient des modèles d’origine, en caoutchouc. Pour autant que je me souvienne, elles ont été remplacées en neuf lors de la restauration de la voiture mais n’ont pas été changées depuis. Elles ont donc 13 ans. Elles ont droit aujourd’hui à une retraite bien méritée :-)

Je vais les remplacer par des durites blindées de marque Goodridge, de meilleure qualité. [Allez voir ce que je dis au sujet de l’amélioration du freinage de la MGB).

Mettons nous bien d’accord sur les termes avant de commencer.

De haut en bas :

  • Le tuyau rigide
  • Le raccord fixe
  • L’écrou de blocage
  • L’équerre solidaire du châssis
  • La durite

 Démontage des anciennes durites

Après avoir comparé la longueur des durites lorsqu’elles sont encore en place, le plus simple est encore de couper la durite en deux d’un bon coup de pince, ça facilite le démontage.

Faites bien attention à suivre cet ordre de démontage, car il ne faut à aucun prix abimer l’arrivée du circuit de freinage.

L’arrivée du circuit est solidarisée au châssis via une petite équerre perforée.

  • Coupez la durite
  • Dévissez un peu l’écrou inférieur, qui bloque l’ensemble durite-circuit
  • Dévissez ensuite la durite en bloquant le raccord du circuit rigide (surtout, ne pas essayer de le tourner avec une clé, vous risqueriez d’endommager irrémédiablement le circuit et de devoir le changer entièrement).
  • Retirez la partie supérieure de la durite.
  • Dévissez enfin la partie inférieure de la durite de l’étrier

 Remontage des durites neuves

Vous pouvez dès maintenant raccorder la partie supérieure de la durite neuve au circuit en procédant exactement dans l’ordre inverse.

Bien serrer la durite dans le raccord fixe (en prenant soin de ne pas tordre la tuyautrie) avant de serrer définitivement l’écrou de blocage sur la platine.

Pour revisser la partie inférieure de la durite dans l’étrier, c’est un peu plus compliqué, puisqu’il faut parfois démonter l’étrier lui même.

En effet, par soucis d’étanchéité durable, il arrive qu’il n’y ait pas de raccord pivotant sur ces durites flexibles, dans ce cas, il n’y a donc pas d’autre solution que de visser l’étrier "autour" de la durite en faisant pivoter ce dernier.

Rassurez vous, c’est rare.

Même si le raccord n’est pas solidaire du tube rigide, et peut donc tourner, ce qui est généralement le cas, il n’est pas toujours aisé en pratique de le faire sans risquer de tordre l’extrémité du tube du circuit de freinage.

En cas de doute, ce qui est le cas en l’espèce (même après une nuit de repos après avoir abondamment aspergé de dégrippant, ça ne tourne pas), je préfère ne pas insister et démonter carrément l’étrier. C’est bien plus long que de changer simplement les durites, mais c’est moins risqué.

Proverbe du jour
"Prudence est mère de sureté"
Il vaut mieux prendre des précautions qui paraissent superflues que de risquer de casser quelque chose de difficile à réparer

Pas de panique, cependant, c’est un élément qui n’est tenu que par deux boulons, qu’un peu de dégrippant permet de débloquer sans peine. Après avoir "déverrouillé" lesdits boulons, qui sont sécurisés par une platine pliée après qu’ils aient été correctement vissés.

Voici l’étrier démonté, avec ses deux boulons et sa platine "antidévissage".

C’est le moment de l’examiner attentivement, à la recherche d’un éventuel problème et de le nettoyer (attention cependant à ne pas tartiner les plaquettes de saloperies diverses).

Il s’agit maintenant de visser l’étrier autour de la durite flexible. Plus facile à dire qu’à faire, puisque l’étrier est assez lourd, et qu’il est difficile de visser bien dans l’axe du pas de vis, puisque celui ci est incliné par rapport au corps de l’étrier

Le plus simple, (oui, enfin, le moins inconfortable) est de s’aider d’une cale (ici un bidon de liquide de refroidissement) pour ne pas tenir l’étrier à bout de bras pendant le remontage.

Attention à ne pas faire pendre l’étrier au bout de la durite flexible, il est bien trop lourd pour cela, il l’endommagerait.

Voilà, c’est fait, il ne reste plus qu’à faire la même chose de l’autre côté, avant de passer à l’arrière.

Pensez à vérifier que la direction ne tire pas trop sur la durite flexible lorsque les roues sont braquées.

 FREINAGE ARRIERE

Je n’ai pas encore changé l’unique durite arrière, mais ça n’est pas grave dans le cas de ma voiture, car elle a deux circuits de freinage séparés (avant/arrière). Dans le cas des MGB avec un circuit unique, il faut impérativement changé toutes les durites à la fois, car sinon, vous risquez de faire éclater les durites anciennes, en raison de la différence de résistance à la pression entre les anciennes et les neuves (c’est TOUJOURS le maillon le plus faible de la chaîne qui casse).

(To be continued...)

Voilà, c’est fait, ne pas oublier de purger le circuit de freinage avant d’utiliser la voiture. (Il faudra que je pense un jour à vous expliquer comment purger les freins, c’est tout simple, mais encore faut-il savoir comment faire).


Commentaires

Brèves

22 juin 2013 - Fermeture provisoire des forums

Les forums ayant connu une recrudescence de spam publicitaires (Grrrr), je les ai (...)